MARIE-JOSÉE ROY • photographe • Bas-Saint-Laurent • 418-605-1763..........................................

hasards necessaires, projet photo art sur le bas-saint-laurent par Marie-Josee Roy

 

PORTFOLIO


retour à l'index
06/14

L'insaisissable Jules

Dès l’instant où Jules m’a été présenté, je savais que je devais faire un projet photo montrant cet insaisissable personnage dans son univers, son quotidien. Mais quel était le véritable sujet? Certes, Jules projette une image déstabilisante pour qui le regarde : cet homme de plus de soixante-dix ans, au corps musclé et au parler viril, qui s’habille en femme et porte… des seins. Une véritable curiosité!

La maison de Jules est modeste. Il l’a construite lui-même. Sa chambre a une allure de friperie. Vêtements, chaussures, bijoux et autres parures encombrent la pièce et ne laissent que peu d’espace au lit. D’un des tiroirs, il tire fièrement sa nouvelle acquisition : un soutien-gorge Victoria’s Secret! «C’est rare que j’en trouve à ma taille», me dit-il sérieusement.

«Je ne m'habille pas en femme, autant qu'une femme qui porte le pantalon s'habille en homme. Je m'habille au féminin.»

Citoyen d’un village de 594 habitants, la résidence de Jules se situe à l’intersection de la route 133 et du chemin du Moulin, à côté de la croix de chemin. Une rivière contourne de justesse le magasin général et l’église pour se perdre dans les nombreuses terres agricoles. L’air déborde de solitude.

Je retrouve Jules à son travail. Vêtu d’une jupe de laine écossaise grise et noire à plis plats parfaitement pressés, rehaussée d’un chandail lilas à encolure ronde soulignant à merveille sa poitrine proéminente et ses abdominaux musclés, le tout accessoirisé de bas nylon trois quarts rouges rappelant la fine ligne de même teinte de sa jupe et d’une paire de sandales noires à semelles plateforme, il se met rapidement à l’ouvrage. Jules exploite une petite entreprise où il malaxe et coule le béton pour former des blocs de près de 45 kg.

«La première fois que je me suis habillé en femme, c’était pour un party d’Halloween. À cette époque, j’étais marié, mais ma femme ne se maquillait jamais. Tout ce qu’elle avait de féminin dans sa garde-robe, c’était une paire de chaussures à talons de 2 pouces et une robe pas très sexy. Je suis allé chez Jean Coutu et je me suis acheté du fond de teint, du rouge à lèvres, du fard à paupières... tout ce qu’il fallait pour mon déguisement. La jupe que je portais me frottait sur les jambes... j’ai aimé ça.»

Jules s’est fait poser des seins pour la première fois en 2004.

» voir le projet complet

hasards necessaires, projet photo art sur le bas-saint-laurent par Marie-Josee Roy

Tel un «road trip» imagé qui me porte à me questionner sur mon identité, Hasards nécessaires mise sur la provocation de stimulus accidentels... +

en transit, projet photo art par Marie-Josee Roy

Le projet En transit se veut une installation photographique qui cherche à conserver la seule mémoire qui me reste de rencontres significatives... +

camouflage, projet photo art par Marie-Josee Roy

Camouflage

Installation ludique sans prétention politique... +

carré d'intimité, projet photo art sur les nouveaux arrivants par Marie-Josee Roy

Carrés d'intimitéest un projet photographique qui vise à représenter, sous forme de tranches d’histoires personnelles, le visage du Québec d’aujourd’hui... +

Migrations intérieures, projet photo art sur le bas-saint-laurent par Marie-Josee Roy

Les photographies de Migrations intérieures insistent sur l’idée d’ici et d’ailleurs. Sans toutefois devenir narratif ou nostalgique, un jeu d’association d’images suggère un imaginaire... +

l'insaisissable Jules, projet photo art par Marie-Josee Roy

L'insaisissable Jules
«Je ne m'habille pas en femme, autant qu'une femme qui porte le pantalon s'habille en homme. Je m'habille au féminin»... +

Alias, projet photo art par Marie-Josee Roy

Alias
C’est dans un motel du Centre-Sud de Montréal que je donne rendez-vous à mes modèles. Tour à tour, je les invite dans une chambre et leur propose d’enfiler des habits usagés... +

Lost and found, projet photo art par Marie-Josee Roy

Lost and Found
C'est en accumulant des photographies trouvées, ça et là, au hasard de mes pas, que j'en suis venue à m'intéresser au destin de ces clichés perdus. Pourquoi ont-ils été rejetés? Ont-ils même... +

dream boat, projet photo art par Marie-Josee Roy

Dream boat se déroule dans un Centre communautaire du Centre-Sud de Montréal. À chacune de mes visites, j’y rencontre des gens à qui je demande de participer à mon projet. Aux personnes qui s’y prêtent, je remets.... +

orphelins de duplessis, projet photo art par Marie-Josee Roy

Chemin de croix
Chaque premier dimanche du mois, les orphelins d’Huberdeau ont mis en place une sorte de rituel basé sur l’iconographie chrétienne. Muni d’une... +

soeurs du st-rosaire, projet photo art sur le bas-saint-laurent par Marie-Josee Roy

Du quotidien au sacré
Que se passe-t-il à l'intérieur des murs d'une Maison mère? On y prie, bien sûr. Mais au-delà du religieux, on y trouve une microsociété qui vit en quasi autarcie.... +

montreal en mouvement, photos de manifestations par la photographe Marie-Josee Roy

Dans la série Montréal en mouvement, je photographie les Montréalais sous l’angle de la revendication. Depuis 2003, de marches en protestations, je parcours les rues de la ville...+

poésie forestières, livre d'artiste par la photographe Marie-Josee Roy

Poésie forestière
La forêt m'inspire! Livre-objet poétique... +

confidences, projet photo et dessins art par Marie-Josee Roy

Confidences
D'après la série de dessins Confidences, ce livre se veut une suite d'anecdotes d'un voyage imaginé par l'auteure... +