MARIE J. ROY • art visuel • Bas-Saint-Laurent • 418-605-1763..........................................

 

projets photos

VOUS VERREZ ICI le résultat de mes explorations photographiques. Plusieurs de ces projets ont été exposés en galeries, pour d'autres, ce site reste le seul moyen d'y avoir accès.

» tracé aléatoire

L’installation Tracé aléatoire vise à évoquer une action par un jeu de perception. Inspirée par un procédé proche du film d’animation, une volonté de mise en mouvement est obtenue


............................................................................................................

» dis-moi... saint-Épiphane

Projet réalisé dans le cadre d'une résidence d'artistes offerte par la Musée du Bas-Saint-Laurent sur le thème Regards sur la MRC


............................................................................................................

» hasards nécessaires

Tel un «road trip» imagé, Hasards nécessaires mise sur la provocation de stimulus accidentels dans le but d’accumuler des indices susceptibles de me mener vers des rencontres significatives


............................................................................................................

» banquise

Notre environnement est en mutation, l'installation «Banquise» en est le reflet. Ludique en soi, l'œuvre vise à sensibiliser les utilisateurs à des problématiques qui nous touchent de près autant dans le milieu rural qu’urbain


............................................................................................................

» camouflage

Installation ludique sans prétention politique


............................................................................................................

» migrations intérieures

LE PROJET Migrations intérieures consiste en une série de portraits photographiques d'individus qui se sont établis à Rivière-du-Loup à la suite d'une vie passée en régions


............................................................................................................

» memoire poétique / rapprochement

Il semble qu'il existe dans le cerveau une zone tout à fait spécifique qu'on pourrait appeler la mémoire poétique et qui enregistre ce qui nous a charmés, ce qui nous a émus, ce qui donne à notre vie sa beauté


............................................................................................................

» L'insaisissable jules

«Je ne m'habille pas en femme, autant qu'une femme qui porte le pantalon ne s'habille pas en homme. Je m'habille au féminin»


............................................................................................................

» oNG / Organismes naturellement modifiÉs

À l’aide de matériaux trouvés, je fabrique des insectes mutants, comme si ces avatars avaient été obligés de se réadapter à leur environnement, après une période de grande perturbation


............................................................................................................

» alias

... Ou comment le résultat photographique est le témoin d’une réalité recomposée



» Redessiner le paysage

Entre photographie et peinture, «Redessiner le paysage» revisite une forme de représentation traditionnelle, tout en s'intéressant plus spécifiquement à l’acte de regarder. S’agit-il simplement de l’illusion d’un paysage, ou est-il bien réel?


..........................................................................................................

» dérive

Installation participative inspirée par les effets du changement climatique et de ses impacts sur l'environnement


..........................................................................................................

» en transit

Installation photographique qui cherche à conserver la seule mémoire qui me reste de rencontres significatives qui ont eu lieu, à différents moments de ma vie, avec des personnes croisées au hasard de mes déplacements

en transit, projet photo art par Marie-Josee Roy

...........................................................................................................

» lost and found

C'est en accumulant des photographies trouvées, ça et là, au hasard de mes pas, que j'en suis venue à m'intéresser au destin de ces clichés perdus. Pourquoi ont-ils été rejetés? Ont-ils même été montrés?


...........................................................................................................

» dream boat

Le projet se déroule dans un Centre communautaire de Montréal où j’y rencontre des gens à qui je remets une feuille de papier calque sur laquelle ils doivent inscrire un souhait, un désir qu’ils aimeraient voir se concrétiser


...........................................................................................................

» carrés d'intimité

CARRÉS D'INTIMITÉ est un projet qui vise à représenter, sous forme de tranches d’histoires personnelles, le visage du Québec d’aujourd’hui


...........................................................................................................

» chemin de croix

CHAQUE PREMIER DIMANCHE du mois, les orphelins d’Huberdeau ont mis en place une sorte de rituel basé sur l’iconographie chrétienne. Muni d’une croix, chacun défile dans l'espace public en entamant le récit de ses souffrances


...........................................................................................................

» montréal en mouvement

DANS LA SÉRIE «Montréal en mouvement», je photographie les Montréalais sous l’angle de la revendication


...........................................................................................................

» portraits de famille

LES PHOTOS DE FAMILLE nous révèlent plus d'informations qu’on pourrait le croire. En regardant bien, les poses que prennent les modèles qui ont inspiré les grands peintres copient souvent celles des sujets qui figurent sur les clichés de nos albums de famille


...........................................................................................................

» du quotidien au sacré

QUE SE PASSE-T-IL à l'intérieur des murs d'une Maison mère? On y prie, bien sûr. Mais au-delà du religieux, on y trouve une microsociété qui vit en quasi autarcie