MARIE-JOSÉE ROY • photographe • Bas-Saint-Laurent • 418-605-1763..........................................

reportage sur la chapelle mobile au truck stop Irving de St-Liboire; Transport for Christ

 

Hors piste


Retour à l'index Hors piste

 

 

 

OÙ EST St-Liboire

Le village de St-Liboire se situe presqu'à mi-chemin entre Montréal et Trois-Rivières sur l'autoroute 20, soit à près d'une vingtaine de kilomètres de la ville de St-Hyacinthe.

» Situez St-Liboire

 

 

 

L'équipe

reportage sur la chapelle mobile au truck stop Irving de St-Liboire; Transport for Christ
> Jacques Poirier; missionaire dans l'industrie du camionnage

reportage sur la chapelle mobile au truck stop Irving de St-Liboire; Transport for Christ
> Martin Lebrun; aumônier à la Chapelle mobile depuis 2007

reportage sur la chapelle mobile au truck stop Irving de St-Liboire; Transport for Christ
> La chapelle mobile est stationnée en permanence au Irving Big Stop Plaza,
sortie 145 de l'autoroute 20 à Saint-Liboire


hors piste... camionneurs en mission

L’arrêt routier de Saint-Liboire n’en est pas un comme les autres. Dans son stationnement réservé aux camions lourds se trouve… une chapelle mobile.

reportage sur la chapelle mobile au truck stop Irving de St-Liboire; Transport for Christ

Lors de sa construction, le président de la compagnie Irving a spécifiquement demandé que le Irving Big Stop Plaza réserve un emplacement sur son terrain, afin de recevoir une chapelle mobile. Présent sept jours sur sept, de 13h à 21h, en plus d’être à l’écoute des personnes en détresse, les aumôniers deviennent, en quelque sorte, gardiens des lieux.

reportage sur la chapelle mobile au truck stop Irving de St-Liboire; Transport for Christ

La première chapelle mobile a vu le jour en 1951 dans la région de Toronto. Le concept n’ayant pas obtenu le succès espéré au Canada, son inventeur a rapidement mis le cap vers les États-Unis. Devenu aujourd’hui Transport for Christ, l’organisme compte 27 chapelles en Amérique du Nord en plus de celles au Zambie, au Brésil et en Russie. Sa prochaine destination : l’Inde.

reportage sur la chapelle mobile au truck stop Irving de St-Liboire; Transport for Christ

Ancienne remorque en fin de vie gracieusement offerte par une compagnie de transport, l’habitacle de la chapelle mobile de Saint-Liboire appelle à la confidence.

reportage sur la chapelle mobile au truck stop Irving de St-Liboire; Transport for Christ

Les murs recouverts de lattes de bois sont décorés çà et là de phrases qui portent à la réflexion. Une série de sièges se font face. Ils nous rappellent que ce lieu en est un d’écoute et de partage pour les camionneurs, bien sûr, mais aussi pour toutes personnes ayant besoin de soutien.

reportage sur la chapelle mobile au truck stop Irving de St-Liboire; Transport for Christ

Autrefois aumônier au Centre de détention Drummond, Jacques Poirier a également été camionneur avant de devenir bénévole à la chapelle mobile.

reportage sur la chapelle mobile au truck stop Irving de St-Liboire; Transport for Christ

« Notre premier mandat ici, c’est d’aider les gens qui se trouvent dans une situation difficile. La personne qui veut entendre parler de Dieu, on s’assoit et on en parle. On peut aller en profondeur. Mais ça ne donne rien d’essayer de convaincre quelqu’un qui ne veut rien savoir. Eux, on va les aider autrement. »

reportage sur la chapelle mobile au truck stop Irving de St-Liboire; Transport for Christ

Isolés par leur métier, les camionneurs ressentent parfois le besoin de parler ou simplement, de combler un moment de solitude. « Des fois, t’es sur un voyage et tu vois les kilomètres passer… tu penses à la maison. Un moment donné, il faut que tu vides ta tête de ces pensées », avouera Martin Lebrun. Camionneur de longues routes et également aumônier, il s’est joint à l’équipe en 2009. Un vendredi sur deux, il passe son unique journée de congé à assurer une présence à la chapelle mobile. « L’approche ici, c’est l’écoute. Quelqu’un nous arrive en détresse, on a toute sorte de petits feuillets du CLSC pour leur donner un soutien psychologique et moral. D’autres fois, c’est physique. »

reportage sur la chapelle mobile au truck stop Irving de St-Liboire; Transport for Christ

Car il arrive régulièrement que les camionneurs aient besoin d’un coup de main pour réparer un bris sur leur véhicule ou d’une adresse pour trouver une ressource pouvant les tirer de leur avarie. Les missionnaires de la chapelle sont là pour ça. « C’est ainsi qu’on établit des liens. On discute en même temps. On parle un peu de Dieu et on voit si le gars est ouvert à ça. Si ça ne l’intéresse pas, on va parler de camion, de sa femme ou de son chien. Il ne faut pas brusquer les choses. Ça prend des gars comme nous autres pour faire ça! », dira Jacques.

... suite