MARIE-JOSÉE ROY • photographe • Bas-Saint-Laurent • 418-605-1763..........................................

reportage sur le musee du squelette sur l'île verte dans le bas-saint-Laurent avec Pierre-Henri Fontaine par Marie-Josée Roy photographe

 

Carnets du
Bas-du-Fleuve


Retour à l'index
Carnets du Bas-du-Fleuve

 

 

OÙ EST L'ÎLE VERTE?

Le village de L'Isle-Verte est situé à environ 500 km à l'est de Montréal, sur la route 132, entre Rivière-du-Loup et Trois-Pistoles. L'île Verte fait face au village. On s'y rend par bateau ou l'hiver, par hélicoptère.

 


Situez l'île Verte

 

 

 

 

 


Carnets du bas du fleuve...
L’homme qui fait parler les squelettes

Trouver un squelette nettoyé n'est pas chose facile, à moins d'en acheter un dans une entreprise spécialisée qui prépare les squelettes. C’est pourquoi, la plupart du temps, M. Fontaine ramassera le spécimen qu’il dénichera. « À ce moment, il est encore enveloppé par de la charogne. Ce n’est pas une partie de plaisir! », tient-il à souligner.

reportage sur le musee du squelette sur l'île verte dans le bas-saint-Laurent avec Pierre-Henri Fontaine par Marie-Josée Roy photographe

« J’ai couru après des squelettes toute ma vie dans le but d’enrichir ce musée. »

reportage sur le musee du squelette sur l'île verte dans le bas-saint-Laurent avec Pierre-Henri Fontaine par Marie-Josée Roy photographe

Ce qui intéresse le collectionneur, c’est la partie mécanique de l'armature. Le squelette est une charpente. En examinant celle-ci, toute l’information à propos de la manière dont l’animal se déplaçait ou se nourrissait nous est révélée. Était-il carnivore ou végétarien? Chasseur à courre ou à l’affût? Est-ce qu’il nageait? Si oui, avec sa queue, ses bras ou ses pieds? Son squelette nous le dira.

reportage sur le musee du squelette sur l'île verte dans le bas-saint-Laurent avec Pierre-Henri Fontaine par Marie-Josée Roy photographe

Le fonctionnement des choses fascine le désormais retraité depuis son plus jeune âge. « J’avais 12 ans lorsque j’ai réussi à déterrer une vache chez un cultivateur... elle m'a donné beaucoup de travail! »

reportage sur le musee du squelette sur l'île verte dans le bas-saint-Laurent avec Pierre-Henri Fontaine par Marie-Josée Roy photographe

Une visite au Musée du squelette demande environ 2h30. Passionné, Pierre-Henri Fontaine discute de tout à partir des ossements.

reportage sur le musee du squelette sur l'île verte dans le bas-saint-Laurent avec Pierre-Henri Fontaine par Marie-Josée Roy photographe

De la chasse aux phoques en passant par le darwinisme, rien ne lui échappe. Il avoue candidement que son but est de développer la curiosité chez les jeunes en leur montrant que la science les aidera à comprendre le monde dans lequel ils vivent. « Parce qu’un monde que l’on comprend, on en a plus peur et on peut commencer à l’aimer », dira-t-il tout simplement.

reportage sur le musee du squelette sur l'île verte dans le bas-saint-Laurent avec Pierre-Henri Fontaine par Marie-Josée Roy photographe

Catherine Fortin, étudiante en bio-écologie au Cegep de Sainte-Foy et guide au musée, écoute les conseils de M. Fontaine avec intérêt. « J’ai vu l’offre d’emploi et j’ai trouvé ça intrigant. Je n’avais jamais entendu parler du Musée et je n’étais jamais venue à l’île non plus! »

reportage sur le musee du squelette sur l'île verte dans le bas-saint-Laurent avec Pierre-Henri Fontaine par Marie-Josée Roy photographe

« J’essaie d’apporter aux visiteurs une approche différente de la faune de celle qu’ils ont habituellement. » M. Fontaine considère avec grand intérêt les squelettes qui ont des traces d’une pathologie ou d’un traumatisme. « Ce n’est pas collectionner les crânes pour les collectionner, c’est collectionner le crâne qui me permet de raconter une histoire à son sujet qui m’intéresse! »

... retour à la page 1
Retour à l'index
Carnets du Bas-du-Fleuve